Les jésuites de Beyrouth ont immédiatement répondu à l'explosion massive qui a secoué la ville le 4 août 2020.  Plus de 150 personnes sont mortes, des milliers sont blessées et plus de 300 000 personnes ont été déplacées de leurs maisons. Les infrastructures de la ville sont gravement endommagées.

Cela a été une expérience difficile pour tout le monde, mais en particulier pour ceux qui ont déjà fui la guerre et les conflits. Les travailleurs sociaux et les psychologues du JRS ont déjà commencé à entendre ces difficultés. Les bâtiments seront réparés plus facilement que les blessures humaines. Le travail d'accompagnement sera maintenant la guérison à long terme qui est nécessaire à l'épanouissement humain.

- Daniel Corrou SJ, directeur régional du JRS

Le Service Jésuite des Réfugiés (JRS) au Liban a subi de lourdes pertes à cause de l'explosion. Les écoles, le bureaux régional, le bureaux de pays et un centre social situé à seulement 1,5 km de l'épicentre de l'explosion ont tous été gravement endommagés. Cependant, les pertes les plus importantes pour le JRS Liban se sont produites au centre social de Burj Hammoud où deux bénéficiaires de leurs services sont décédés, une personne toujours portée disparue.

 

L'explosion a causé d'énormes souffrances et un chagrin à une ville et à un pays dont les citoyens ont déjà été durement touchés par une crise socio-économique en spirale, exacerbée par la pandémie COVID-19. Parmi les personnes touchées figurent des personnes déplacées de force, dont beaucoup sont originaires de Syrie, qui ont cherché refuge au Liban.

Nous sommes solidaires des jésuites et du peuple qu'ils servent, alors qu'ils pleurent et qu'ils entament le long et difficile chemin du rétablissement. Nous vous demandons de vous tenir à nos côtés et de les soutenir dans ce processus de relèvement et de reconstruction.

Les équipes jésuites et JRS élargissent la distribution des besoins de base, intensifiant les secours en cours contre le COVID-19. L'accès à la nourriture, aux articles d'hygiène et à des abris d'urgence est d'autant plus critique au Liban.

Ils ont besoin de toutes les ressources et de l'aide disponibles. Nous vous demandons d'être généreux dans votre soutien à leurs efforts de rétablissement.

En solidarité et avec gratitude,

Jenny Cafiso
Directeur
Canadian Jesuits International

TOP
Resize font
Contrast